Une nouvelle stèle à la Mémoire des Déportés du Convoi 73 PDF Imprimer Envoyer

Au cours du voyage de la mémoire 2010 du 30 mai au 3 juin, une stèle a été inaugurée devant la prison Paterei où furent détenus les déportés à leur arrivée en Estonie. Au cotés des 40 participants au voyage une très importante présence de personnalités fut notée invitées par l’Ambassade de France en Estonie : l’ancien Président de la République Estonienne, le Ministre de la Défense, le Ministre des Affaires étrangères, les ambassadeur, d’Allemagne, Israël, Pologne, Finlande, Pays-Bas, Ukraine, Moldavie, la Répbublique Tchèque, Espagne, Lettonie, Lutuanie, le chargé d’affaire autrichien, le consul estonien en Russie…

Cérémonie très importante pour ce pays où l’Holocauste n’a pratiquement jamais été évoqué de cette manière, publiquement devant toutes ces personnalités. L’ambassadeur de France a fait déposer une couronne aux couleurs de la République, le Rabbin Samuel Kot à dit le Kaddish. Les déportés se réclamaient de la France (« nous sommes 900 Français ») et être juif leur a valut d’être assassinés dans les états Baltes.

 

Inauguration de la stèle de Tallinn. La foule avant la cérémonie.

La stèle pas encore dévoilée, réglages des derniers préparatifs

Après la cérémonie : une couronne aux couleurs de la République Française, la gerbe de la communauté juive de Tallinn et les cailloux de la mémoireLe texte sur la stèle en Français et en Estonien

[Juin 2016:]

Deux autres stèles ont été érigées en Estonie à la mémoire des déportés du Convoi 73, l'une devant la  prison Patarei à Tallinn et une sur l'emplacement de l'aérodrome de Lasnamäe où ont travaillé des déportés de ce convoi, dont Henri Zajdenwergier, seul survivant à ce jour.

Mise à jour le Dimanche, 03 Juillet 2016 20:05