Evacuation et marches de la mort
La Prusse Orientale (aujourd'hui Pologne) PDF Imprimer Envoyer

Sur les 300 déportés détenus en Estonie, il ne restait que 34 survivants en Aout 1944. Transportés sur le bateau « Vaterland », ils furent débarqués à Dantzig et internés à Stutthof, un immense camp de concentration et d'extermination où se trouvaient des centaines de Juifs de toutes provenances, détenus dans des conditions épouvantables, indicibles, et mourant en masse et où furent massacrés des polonais par milliers.

Une fois encore pour empêcher leur libération par les Russes, les survivants de Stutthof, presque tous déjà moribonds, furent poussés dans une marche de la mort impitoyable à laquelle très peu résistèrent. Seulement 22 hommes du convoi 73 purent rentrer en France en mai 1945, dans un état de dégradation physique extrême. Aujourd'hui, un seul reste parmi nous, Henri Zajdenwergier qui a consacré une grande partie de sa vie à témoigner, en particulier auprès des jeunes.

Le camp de Stutthof en Pologne

Mise à jour le Mercredi, 08 Décembre 2010 13:02