Actualités
Rejoignez le forum de l'association! PDF Imprimer Envoyer

Chers Amis,



Plus d'un mois après l'ouverture du forum accessible par ce site, 11 personnes seulement se sont inscrites. Elles essaient de le faire vivre, elles échangent des messages, mais le forum n'existera vraiment que lorsque beaucoup de membres de l'Association ou de personnes extérieures et intéressées par le Convoi 73 se seront inscrits.

Mise à jour le Jeudi, 23 Juillet 2015 16:22
Lire la suite...
 
Discours Louise Cohen lors du Colloque sur la Shoah en Estonie, Lettonie, et Lituanie PDF Imprimer Envoyer


Mémorial de la Shoah Paris

COLLOQUE LA SHOAH EN ESTONIE, LETTONIE, LITUANIE

jeudi 4 et vendredi 5 juin 2015


Le Convoi 73

Louise Cohen,Chevalier de la Légion d'Honneur, promotion Janvier 2015

Fondatrice de l'association Les Familles et Amis des Déportés du Convoi 73



Mesdames, Messieurs, chers amis, bonjour.
Je suis à l'origine de l'association Les Familles et Amis des Déportés du Convoi 73 dont j'ai été la présidente pendant quinze ans.

Cette association a pour objet de perpétuer le souvenir des déportés du Convoi 73 qui est parti de Drancy le 15 mai 1944, non pas pour Auschwitz comme la quasi-totalité des convois de déportés juifs depuis la France, mais vers deux Etats baltes, la Lituanie et l'Estonie.

Mise à jour le Samedi, 11 Juillet 2015 01:12
Lire la suite...
 
Discours Daniel Aptekier-Gielibter lors de la cérémonie à Bobigny, 31/05/2015 PDF Imprimer Envoyer

«Familles et Amis des Déportés du Convoi 73»

Cérémonie en souvenir des 878 déportés du Convoi 73

Ancienne Gare de Déportation de Bobigny

31 mai 2015

Discours de Daniel Aptekier-Gielibter au nom du CA de l'association

 

Monsieur le Maire, Mmes et MM. les élus, Mesdames et messieurs, Chers amis,

 

Il y a 70 ans, se terminait, hormis dans le Pacifique, le plus gigantesque et meurtrier conflit que l'Humanité ait connu.

Le mois de mai 1945, voyait, en Europe, la fin de la peur quotidienne, des horreurs, des atrocités commises par les nazis et leurs suppôts..

La fin des horreurs mais en même temps le début de douleurs nouvelles face à la prise de conscience de la réalité : la quasi-totalité des êtres chers, partis pour une « destination inconnue », pour Pitchipoï, ne reviendrait pas.

La conscience que la quasi-totalité du monde juif d'Europe avait disparu.

Et le début de l'angoisse et des cauchemars...

Pour ceux qui sont revenus des camps, les cauchemars meublés des images de ce qu'ils avaient vu et subi.

Pour les autres, ceux que le hasard -aidé de quelques 3 400 Justes en France- avait fait échapper à ces horreurs, les cauchemars remplis du souvenir des êtres chers assassinés, compliqué souvent d'un sentiment de culpabilité d'avoir survécu tandis que les autres étaient condamnés.

Et une angoisse pernicieuse et perpétuelle, nourrie de l'incertitude de la façon dont leurs êtres chers avaient été tués.

Mise à jour le Dimanche, 14 Juin 2015 09:28
Lire la suite...
 
SITE HORS LIGNE PDF Imprimer Envoyer

SITE HORS LIGNE: Retrouvez le nouveau site à l'adresse leconvoi73.fr

Mise à jour le Dimanche, 05 Mars 2017 14:40
 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 1 sur 2